Un exemple concret: la psychodynamique du travail

Pour poursuivre un peu le débat que nous avons lancé, je vais prendre un exemple concret, celui de la psychodynamique du travail.

Née au début des années 90, la psychodynamique est issue de la confrontation de plusieurs disciplines engagées dans l’analyse et l’étude du travail comme la sociologie du travail, la psychopathologie du travail, l’ergonomie etc…Et c’est au cours d’un séminaire interdisciplinaire visant à confronter toutes ces approches du travail qu’est apparue la nécessité de fonder une nouvelle approche, qui puisse rendre compte d’une façon plus juste des processus dynamiques qui se jouent entre le sujet et le travail. C’est alors que Christophe Dejours décide de fonder cette nouvelle discipline, dotée d’une vraie théorie du sujet issue de la psychanalyse, mais aussi des apports de l’ergonomie francophone et de la sociologie du travail.

Voilá l’exemple d’une nouvelle approche qui surgit d’un besoin concret, c’est à dire une lacune des sciences du travail, apparue au cours de la confrontation (qui s’avéra fertile cette fois-ci) de diverses approches. On aurait pu penser que chaque discipline resterait accrochée à sa vision du monde, dénierait ses difficultés et ses impasses ainsi que le mérité des autres, défendrait son approche sans céder aux objections et contradictions. Voilá ce qu’on observe le plus souvent dans les guerres entre sociétés de psychanalyse et autres différentes chapelles. Mais dans ce cas c’est de la reconnaissance des difficultés que rencontrent les disciplines dans la tentative de comprendre un réel complexe et surdéterminé que naît le besoin de créer une nouvelle science, qui vient rendre compte d’un aspect du réel qui jusqu’à alors n’avait pu être abordé de façon satisfaisante par les autres.

Je trouve qu’on a ici un très bon exemple de ce que doit être un vrai débat scientifique, préoccupé de rendre compte de façon la plus fidèle possible du réel et pas seulement de défendre sa vision du monde, dans le déni de ses failles. La vraie place des sciences naît de ce besoin primordial d’approcher le monde d’une façon la plus fidèle possible.

 

– Autres articles propos de la notion de vérité en psychologie :

     . Appel à l’aide théorico-pratique : pour les fondements d’une nouvelle psychologie 

     . Un exemple concret: la psychodynamique du travail 

     . La vérité en psychologie : hypothèses heuristiques et nombres complexes 

Humour : Correspondance véridique entre un client et son hôtel.

Voici une correspondance (véridique) entre un hôtel de Londres et un de ses clients. Après plusieurs jours, le directeur a fini par expédier la totalité du courrier au Sunday Times qui l’a publié. Ionesco n’aurait pu rêver une plus belle correspondance..

 

Chère Femme de chambre,
Je vous serais reconnaissant de ne plus laisser de petits savons sur le lavabo de ma salle de bains. En effet, j’ai emmené avec moi mon propre savon. Veuillez donc reprendre les 6 petits savons encore dans leur emballage qui traînent sur le lavabo et les 3 autres

Cher Chambre 635,
Je ne suis pas votre femme de chambre attitrée ; celle-ci sera de retour jeudi, après son jour de repos hebdomadaire. J’ai pris les 3 savons d’hôtel qui se trouvaient dans le bac a savon de la douche comme vous l’aviez demande. Quant aux 6 autres qui se trouvaient sur le lavabo et qui vous gênaient, je les ai placés sur votre boite de mouchoirs en papiers pour le cas ou vous changeriez d’avis. Pour le reste, j’ai laissé 3 savons aujourd’hui, que j’ai placés dans l’armoire de toilette, car les instructions de la direction de l’hôtel sont de laisser 3 savons chaque jour dans les salles de bains. En espérant vous avoir satisfait.
Kathy, femme de chambre

Chère femme de chambre J’espère que VOUS êtes ma femme de chambre régulière.
Apparemment, Kathy ne vous a pas parlé du mot que j’avais laissé. concernant les petits savons de l’hôtel. Lorsque je suis rentré dans ma chambre ce soir, j’ai trouvé que vous aviez ajoute 3 savons sur mon lavabo. Je vais passer près de 15 jours dans cet hôtel, et j’ai apporté mon propre savon. C’est pourquoi je n’ai pas besoin des 6 petits savons qui se trouvent sur le lavabo. Ils me gênent lorsque je me rase, lorsque je me brosse les dents etc. Je vous serai reconnaissant de les reprendre.
S. Belman

Cher M Belman,
Mon jour de repos est le mercredi. C’est ce qui explique que mercredi, la femme de chambre remplaçante a laissé les 3 savons d’hôtel réglementaires que la direction de l’hôtel nous recommande de laisser chaque jour dans les salles de bains. J’ai pris les 6 savons qui vous gênaient sur le lavabo, et je les ai places dans le bac a savon de votre douche, la ou se trouvait déjà votre propre savon. J’ai mis votre savon dans l’armoire de toilette par commodité pour vous. Je n’ai pas retiré les 3 savons complémentaires offerts par l’hôtel et ils sont toujours dans l’armoire de toilette. N’hésitez pas a me faire part de vos remarques. Votre femme de chambre régulière,
Dotty

Cher M. Berman,
L’assistant du Directeur, M. Kensedder m’a dit hier soir que vous étiez mécontent du service de votre femme de ménage. Je vous ai donc attribué une nouvelle femme de chambre. J’espère que vous voudrez bien accepter nos excuses pour le dérangement qui vous a été causé. Si vous avez d’autres remarques, n’hésitez pas a m’en faire part personnellement. Vous pouvez me joindre au poste 1108 entre 8h00 et 17h00. Merci Elaine Carmen, Concierge.

Chère Madame Carmen,
Il m’est impossible de vous contacter par téléphone depuis mon travail. Comme je pars a 7h45 et que je ne rentre pas avant 17h30-18h00, vous comprendrez qu’il m’est plus facile de contacter M. Kensedder. J’avais donc contacté M. Kensedder pour lui parler de ce problème des petits savons d’hôtel. La nouvelle femme de chambre qui m’a été attribuée a du penser que j’étais un nouvel arrivant dans l’hôtel car elle a, elle aussi, déposé 3 savons dans mon armoire a pharmacie en plus des 3 savons a laisser quotidiennement dans les chambres qu’elle a déposé sur le porte-savons de la douche. Je remarque qu’en 5 jours passés dans votre hôtel, j’ai accumulé pas moins de 24 petits savons. Pourquoi me persécutez-vous comme cela ?
S. Belman

Cher M. Belman,
Nous avons dit a votre femme de chambre Kathy d’arrêter de vous déposer des petits savons, et d’enlever tous les petits savons déposés par les femmes de chambre au préalable. Si je peux vous être d’aucune aide, n’hésitez pas a me joindre au poste 1108 entre 8h00 et 17h00. Merci.
Elaine Carmen, Concierge

Cher M. Kensedder,
Mon savon de bain personnel m’a été retiré. Chaque petit savon de l’hôtel a été retiré de ma salle de bain, y compris mon propre savon ! Je suis rentré tard hier soir, et j’ai été obligé de faire appel au groom pour qu’il m’apporte 4 petites serviettes parfumées. -.
S. Belman

Cher M. Belman,
J’ai parle a notre concierge, Elaine Carmen, de votre problème de savon. Je ne m’explique pas comment il se fait que vous n’avez plus de savon dans votre chambre, alors que nos femmes de chambre ont pour instructions de laisser systématiquement 3 petits savons d’hôtel a chaque nettoyage. Ce problème va être immédiatement réglé. Veuillez accepter mes excuses pour le dérangement.
Martin L. Kensedder, Assistant du Directeur

Chère Madame Carmen,
Qui a bien pu laisser 54 petits savons dans ma salle de bains ? C’est ce que j’ai trouvé en rentrant hier soir dans ma chambre Je n’ai aucun besoin de 54 petits savons. Par contre, j’aimerai bien récupérer mon savon personnel et son porte savon. Vous rendez-vous compte : 54 petits savons et mon propre savon qui a disparu. Rendez-moi mon savon et son porte savon, c’est tout ce que je demande.
S. Belman

Cher M. Berman,
Vous vous êtes plaint d’avoir trop de savon dans votre salle de bains, alors je les ai tous enlevés. Puis vous vous êtes plaint a M. Kensedder que vos savons avaient disparu, alors je les ai remis en place personnellement : les 24 petits savons qui avaient été retirés et les 3 petits savons que vous êtes censés recevoir quotidiennement. Par contre je ne sais, rien a propos des petites serviettes parfumées. Évidement, votre femme de chambre Kathy ne savait pas que je vous avais remis en place vos savons, alors elle aussi a apporté 24 petits savons, plus les 3 à ajouter quotidiennement. Je ne sais pas ou vous avez entendu que l’hôtel mettait a la disposition de ses clients des porte savons. J’ai, cependant, trouvé pour vous un porte savon en ivoire. que j’ai laissé dans votre salle de bains.
Elaine Carmen

Chère Madame Carmen,
Cette petite note pour vous tenir au courant du dernier inventaire en date. Au jour d’aujourd’hui, je dispose de :
– Sur le lavabo, sous l’armoire de toilette :
– 18 savons stockes en 4 piles de 4 et une pile de 2.
– Sur la boite de Kleenex :
– 11 savons en 2 piles de 4 et une pile de 3.
– Sur la table de nuit :
– 3 serviettes parfumées * 8 savons en 2 piles de 4, ainsi que 4 porte savon en ivoire.
– Dans l’armoire de toilettes :
– 14 savons en 3 piles de 4 et 1 pile de 2.
– Dans le bac a savon de la douche :
– 6 savons, très mous maintenant.
– pose sur le coin nord-est du bac de douche :
– 1 serviette parfumée, déjà utilisée. ‘
– Posés sur le coin nord-ouest du bac de douche :
– 6 savons en 2 piles de 3.

Veuillez demander a Kathy de s’assurer, lorsqu’elle fera ma chambre, que les piles de savons sont bien en ordre et correctement époussetées. Veuillez aussi la prévenir que les piles composés d’un nombre de savons supérieur a 4 ont tendance a síeffondrer spontanément. Je me permets de vous suggérer d’utiliser le rebord de la fenêtre de ma chambre conne futur support de savon, étant donné qu’il n’a pas encore été utilisé. Autre chose encore : J’ai acheté un autre savon avec son porte savon pour éviter tout nouveau malentendu, j’ai déposé cet équipement dans le coffre de l’hôtel.
S. Belman

Article publié sur Oedipe.

Humour : Test de personnalité

Voici un test de personnalité découvert sur le site Humourpsy. N’hésitez pas à aller y faire un tour s’il vous a révélé votre véritable personnalité..

Ceci est un petit test, qui ne contient qu’une question, mais qui en dira long sur vous. Il est important de répondre sans précipitation, après mûre réflexion et en ayant pris soin de bien tout lire. Une réponse honnête permettra d’évaluer votre sens moral. Il s’agit d’une situation imaginaire, dans laquelle vous devez faire un choix :

 

Vous êtes en Floride…
…à Miami, plus exactement.

Vous vous retrouvez dans le chaos le plus total, après un raz-de-marée, tout est inondé…
…des quantités d’eau incroyables sont en mouvement

Vous êtes reporter photographe pour CNN…
…et vous êtes au milieu de ce désastre impressionnant.

Vous cherchez à faire la photo de votre vie…
…et les maisons sont emportées par les eaux autour de vous, les gens disparaissent sous les flots.

Les forces de la Nature déchaînées s’attaquent à tout…
…et emporte tout avec elles.

Soudain, vous voyez un homme dans un 4×4…
… il est prisonnier dans son véhicule et lutte contre les vagues.

Vous vous rapprochez…
…et vous apercevez stupéfait…
…que vous le connaissez : c’est G. W. Bush !

Vous remarquez qu’il ne lui reste que quelques secondes avant d’être emporté par le courant…
…mais vous pouvez le sauver ! Seulement, c’est aussi l’occasion de faire la photo de votre vie…
…la photo qui vous donnerait le Prix Pulitzer, et qui vous rendrait riche comme jamais !…

Maintenant, répondez à la question ci-dessous, en étant vraiment honnête :

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture de « Humour : Test de personnalité »

Regression: A quoi aurait ressemblé Paradoxa si nous avions eu 15ans?

A quoi aurait ressemblé Paradoxa si nous avions eu 15ans? Pour répondre à cette importante question nous avons décidé d’utiliser une machine à remonter le temps d’un genre particulier : la machine à remonter dans la maturité.

Le résultat saisissant de cette recherche (presque) unique au monde est enfin disponible (cliquez ici). N’hésitez pas à explorer l’ensemble du site, toutes les pages sont accessibles.

La vidéothèque de la SPP ou la logique communautaire dans les sociétés de psychanalyse

La Société Psychanalytique de Paris (SPP, la plus grande société de psychanalyse freudienne en France) a ouvert il y a un an une vidéothèque qu’elle présente sur son site internet. 

spp

Sur le coup, je me suis dit que c’était une bonne idée surtout qu’ils proposent des entretiens qui ont l’air très intéressants.  Oui.. Mais non en fait. Parce qu’à part quelques extraits de deux minutes chacun, il faut louer ces vidéos et pour les louer, il faut être membre d’une société de psychanalyse (et encore je présume que les lacaniens ne sont pas invités). Evidemment, il est toujours possible de les acheter mais à 39 euros le dvd, mieux vaut ne pas être ouvrier si l’on souhaite entendre André Green ou Michel de M’Uzan.

 Je suis convaincu qu’il y a une foule de très bonnes raisons techniques pour expliquer cet état de fait. « Le service est récent », « on n’a pas assez de dvd alors on ne peut pas les prêter à tout le monde » et nombre d’autres arguments auxquels je n’aurais pas pensé. J’ai juste l’impression – mais peut-être que je me trompe – que la cause première de ce fonctionnement, c’est qu’à la SPP, on parle d’abord aux membres de la SPP. Et les autres, ils n’ont qu’à se débrouiller et payer des dvd 39 euros.

Cette vision aristocratique et étriquée du savoir et de sa transmission me semblent être une des principales causes  du déclin de la psychanalyse. En contradiction complète avec le fontionnement d’internet et les possibilités qu’il offre, j’ose espérer que ces réflexes communautaires disparaîtront un jour.